Deutsch-Französisches Institut
Frankreich-Bibliothek Frankreich-Bibliothek
Deutsch-Französisches InstitutDFJW-Besprechung

Partir pour grandir : L'impact des stages individuels professionnalisants sur les trajectoires de leurs bénéficiaires

(par Vincent Goulet, Stefan Seidendorf, Susanne Binder)

En coopération avec et le soutien du département de Recherche et évaluation
OFAJ

 

Quel est l’impact d’un stage professionnel dans le pays partenaire sur la trajectoire professionnelle et personnelle d’une personne ?

Pendant trois ans, une équipe de recherche franco-allemande du dfi s'est penchée sur la question de l'influence d'un stage professionnel dans le pays partenaire sur le développement éducatif de la personne concernée.

L'étude a porté sur un échantillon représentative de jeunes de France et d'Allemagne soutenu par l’OFAJ, ayant effectué un stage professionnel dans le pays partenaire entre 2013 et 2017. L'accent a été mis sur les jeunes soit en formation professionnelle soit étudiant. Un intérêt particulier a été porté, d'une part, à leur développement professionnel et, d'autre part, à l’évolution de leur personnalité qui a eu lieu en relation avec le stage et dont les effets se sont manifestés plus tard dans leur vie. Cette étude offre donc à la fois une analyse transversale (comparaison franco-allemand, comparaison entre les participants aux formations et aux études, etc.) et une analyse longitudinale (comparaison avant-après).

 

Contexte

La mobilité professionnelle des jeunes est une composante essentielle des relations franco-allemandes et un élément important du projet européen. L’OFAJ a pour but depuis plusieurs années d’offrir davantage de possibilités de stages à orientation professionnelle dans le pays partenaire. Dans le but d'établir une culture professionnelle franco-allemande, tous les niveaux de formation professionnelle sont concernés, de la formation en alternance et du lycée professionnel au baccalauréat et à la licence. En outre, les jeunes peuvent également être soutenus dans leurs projets professionnels jusqu'au master comme, par exemple, les futurs médecins ou avocats.

Depuis 2013, le dfi enquête sur les conditions dans lesquelles les jeunes profitent des offres de formation professionnelle transfrontalière. Et, depuis 2015, le dfi accompagne également le projet pilote de coopération en matière de formation professionnelle " Azubi-Bacpro " à titre de consultant.

Objectifs

Afin d'analyser les effets des stages à orientation professionnelle sur le parcours éducatif et le parcours de vie des participants, le groupe de recherche du dfi a réalisé une étude empirique approfondie dans le cadre d'un projet de recherche de trois ans. Pour cela, il a examiné de manière intensive, 1321 cas individuels. Un ensemble de méthodes combinant des approches quantitatives et qualitatives a été utilisé pour l'évaluation.

Méthodologie et approche

Pour la période 2013 – 2017, les rapports de stage, les questionnaires de retour d’expérience et d'autres données administratives des participants ont été examinés statistiquement, par le biais d'une analyse de contenu afin de définir les caractéristiques démographiques et sociales et enfin pour analyser la perception subjective du stage. Ensuite, un questionnaire, quelques années après le stage à l'étranger, a été utilisé pour examiner la suite du parcours du groupe et son entrée dans le monde du travail. Troisièmement, un certain nombre d'entretiens qualitatifs individuels et collectifs ont été menés plusieurs années après le stage pour approfondir et valider les résultats.

Questions de recherche

Nous avons voulu savoir dans quelles conditions les stages parrainés par l’OFAJ constituaient une expérience marquante en termes de parcours professionnel de ces personnes. De plus, nous avons voulu identifier les différents profils des participants afin de montrer les liens entre l'origine personnelle et sociale, la participation et la perception des stages professionnels. Il en est ressorti des pistes sur la façon dont les offres respectives peuvent être mieux atteindre le public cible respectif. Une attention particulière a été accordée aux "jeunes ayant des besoins de soutien accrus", qui sont souvent sous-représentés dans les programmes franco-allemands.

Résultats

Les résultats de l'étude ont été publiés en français et en allemand sous le titre "DFJW-Arbeitstext 32". Ils sont disponibles en format PDF à télécharger ou sous forme de livre imprimé. En outre, un certain nombre de résumés des résultats sont disponibles en format PDF :

 

Stages de formation professionnelle financés par le DFJW dans le pays partenaire

  • se caractérisent par la grande diversité sociale et l'éventail des participants ; l'effet souvent observé d'une restriction aux jeunes privilégiés (économiquement, culturellement, socialement) n'est pas évident ici ;
  • sont perçus (très) positivement par la grande majorité des participants
    conduisent à des progrès dans la langue étrangère et dans les compétences professionnelles
    sont également appréciés pour la possibilité de développer leur personnalité.

 

L'analyse empirique montre l'existence de trois groupes. Ils peuvent être distingués par

  • Âge, formation, durée du stage ;
  • les programmes de formation et d'études et les exigences connexes pour un stage ;
  • la situation sociale des participants avant le stage ;
  • Expérience préalable et compétences linguistiques en allemand et en français.

 

Les trois groupes réalisent deux types de stages. Ces différences

  • dans les établissements scolaires ou universitaires d'origine des participants ;
  • dans l'utilisation et le rôle des structures et réseaux franco-allemands dans l'initiation et l'organisation du stage ;
  • pendant la durée du stage.

 

Cependant, des expériences comparables ressortent des trois groupes et des deux types de stage ::

  • Développement de la personnalité, émancipation et autonomie ;
  • acquérir des compétences sociales utiles dans un environnement culturel étranger.

 

Selon le groupe et le type de stage, ces expériences sont utilisées différemment :

  • comme un rite de passage et une valeur ajoutée personnelle, avant d'entrer dans la vie professionnelle ;
  • comme une ressource professionnelle ("capital interculturel"), pour réaliser une carrière européenne ou internationale.

Développer des compétences sociales spécifiques lors d'un stage à l'étranger

L’OFAJ a récemment défini cinq "compétences sociales" qui sont spécifiquement développées lors d'une expérience à l'étranger (ouverture d'esprit, volonté de changement, relations avec les autres, sens des responsabilités, confiance en soi).

L'analyse effectuée ici permet pour la première fois de faire des constatations empiriques à ce sujet. Elle suggère au moins de manière plausible que le stage à l'étranger se traduit par des comportements objectivement vérifiables et des observations subjectives pouvant être attribués aux compétences sociales mentionnées. À ce stade, cependant, nous ne trouvons pas de corrélations systématiques entre les comportements observés, la conscience subjective de ces comportements et la capacité à appliquer ensuite consciemment ces compétences.

La compétence clé "relations avec les autres" constitue toutefois une exception. Il existe ici une corrélation statistique systématique entre les comportements observables et la conscience subjective de leur existence, ainsi que la fréquence, la durée et la variance des expériences à l'étranger.


Contact: Stefan Seidendorf seidendorf@dfi.de

Autres services

 

Catalogue de la bibliothèque